La tour dynamique de 420 m sera la premiere tour en rotation – Dubai Dynamic Tower

Après des milliers d’années où les bâtiments étaient statiques, David Fisher’s Dynamic Skyscraper propose une étape importante vers Architecture du Futur. La tour tournante apporte trois aspects futuristes principaux, trois révolutions.

Le premier aspect révolutionnaire est lié à la forme du bâtiment, qui change continuellement. C’est «l’architecture comme partie de l’environnement», qui n s’adapte au soleil et au vent, à la vue et à nos besoins momentanés.
Chaque étage, en fait, peut tourner séparément, changeant chaque seconde la forme du bâtiment. Vous pouvez donc vous réveiller avec le soleil se levant dans votre chambre et profiter du coucher de soleil sur l’océan à l’heure du dîner. Le gratte-ciel tournant prend des formes imposées par le temps et la vie, n’apparaissant jamais les mêmes dans deux moments donnés. C’est le premier bâtiment à avoir quatre dimensions: Conçu par TIME, façonné par LIFE.

La deuxième révolution que le Skyscraper dynamique apporte est la méthode de construction. Pour cette solution de design futuriste, David Fisher a ajouté une autre innovation unique: la préfabrication. Il s’agit en fait du premier bâtiment produit dans une usine, donnant à la construction une nouvelle approche industrielle. L’ensemble du bâtiment, en dehors du noyau de béton, est constitué d’unités préfabriquées qui arrivent sur le chantier complètement terminés, y compris le revêtement de sol, la tuyauterie d’eau, la climatisation et toutes les finitions. Ces unités, fabriquées en acier, aluminium, fibre de carbone et autres matériaux modernes de haute qualité, sont installées « mécaniquement » sur place, offrant des finitions de luxe, un temps de construction très rapide, un nombre limité de travailleurs réduisant ainsi les risques et les coûts. Le bâtiment, constitué de sols individuels séparés, est structurellement solide et flexible en même temps, étant de très haute résistance sismique.

La troisième révolution est née de la combinaison de la technologie et le luxe avec l’environnement. Les éoliennes du gratte-ciel, positionnées horizontalement entre chaque étage, et le revetement solaire sur ses nombreux toits produiront l’énergie faisant de la tour le premier bâtiment auto-alimenté. Ainsi, la tour tournante, une solution architecturale unique, devient également une «centrale» produisant de l’énergie verte pour la ville.

source http://www.dynamicarchitecture.net/ Video courtesy: Dynamic Architecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.